Aujourd’hui plus que jamais, vous avez besoin de votre réseau. Pourtant, vous l’avez toujours négligé puisqu’il ne vous offrait pas des retours positifs immédiats. Vous êtes alors à la recherche de solution pour remédier à cela. Bonne nouvelle, il existe bien des solutions, mais elles ne doivent être utilisées qu’en dernier recours.

Comment solliciter l’aide des membres de votre réseau ?

A l’ouverture de votre boite, vous avez besoin de clients, d’un bon conseiller juridique ou de nouveau collaborateur… il s’agit d’un besoin immédiat. Pourtant, vous avez perdu le contact des professionnels que vous avez croisés tout au long de votre carrière. Pour les solliciter à nouveau, vous devez alors bien soigner votre requête.

Faites une proposition, et non une demande

Vous devez éviter toute forme de demande directe. Pour cause, les personnes qui sollicitent sont facilement identifiables mais ne sont pas toujours appréciées. Alors, pour renouer le contact avec ces professionnels, vous devez dans un premier temps parler de votre réussite. N’hésitez pas à leur parler de vos motivations afin de diriger la discussion sous de bons auspices.

Il ne s’agira pas de faire une sollicitation directe. Proposez plutôt un rendez-vous à votre contact pour parler des prospects que vous avez dans son domaine. Dites-lui que vous voulez en savoir davantage sur les motivations de ces prospects.

Ne demandez jamais un conseil ou un avis en urgence

Même si votre situation est complexe et que vous avez besoin d’une solution dans l’immédiat, évitez de mettre la pression sur votre contact. Evitez les demandes dans lesquelles vous exprimez un besoin urgent de clients et dans laquelle vous lui demandez de vous en trouver. Posez plutôt une question qui valoriserait votre interlocuteur. Vous pouvez par exemple demander son avis sur la présentation que vous venez de faire.

Comment renouer avec les contacts délaissés de son réseau ?

Les solutions d’urgence : 3 techniques pour se faire aider par votre réseau

1- L’art d’exposer ses difficultés

Vous devez être capable d’exposer vos besoins de manière claire. Aussi urgent soit votre demande, vous devez tout de même savoir modérer vos épanchements quand vous parlez de vos difficultés. Vous pouvez par exemple dire que vous n’avez pas su convaincre les prospects alors que vous avez utilisé un argumentaire bien testé, et que vous ne connaissez peut-être pas bien les techniques de vente. Vous vous remettez ainsi en question. Cette attitude va interpeller votre interlocuteur et il n’hésitera pas à donner son avis et à vous conseiller. Parfois, cet interlocuteur pourra même vous mettre en relation avec des prospects intéressants.

Vous devez donc revoir les bases du contact. L’exemple serait cette femme entrepreneure qui a fait une pause dans sa carrière pour prendre soin de ses enfants en bas âge. Après plusieurs années, elle revient au sein de son réseau. Le besoin de trouver des partenaires est immédiat puisqu’elle organise un événement. Mais avec le temps, ses contacts professionnels et ses relations se sont éparpillés. Elle décide alors d’envoyer un mail à ses contacts en leur disant qu’elle est de retour parmi eux. En même temps, elle leur parle un peu de sa nouvelle activité. Après quelques semaines, elle pouvait déjà inviter à déjeuner les contacts qui ont répondu, pour parler de ses recherches.

2- Tirer profit du réseau de ses proches

Il est évident que vous ne pourrez pas immédiatement demander de l’aide à des personnes avec qui vous n’avez pas eu de contact depuis plusieurs années. Par contre, vos proches (parents, amis…) peuvent très bien vous aider. Ils pourront vous faire accéder à leur réseau. Vous devez voir lequel de vos proches pourrait vous conseiller ou vous recommander à un prospect.

3- De nouveaux contacts habitués à la démarche réseau

Pour trouver des contacts, vous devez sortir. Aussi, pensez à assister aux diverses conférences sur l’entrepreneuriat ou sur des thématiques dans votre domaine. Vous devez juste sélectionner des événements où vous êtes sûr de trouver des habitués de la démarche réseau. Il est plus facile de se mettre en relation avec ces personnes.

Les bonnes pratiques sur le long terme

La démarche de réseautage que vous avez initié s’est faite à cause d’une urgence. Puisqu’elle était intense et fructueuse, vous devez continuer sur cette voie.

1er objectif : savoir dire « merci »

Certains de vos contacts ont été sollicités. Même s’ils n’étaient pas d’une grande aide, ils vous ont tout de même écouté. Alors, pensez à les remercier à la hauteur de leur participation. Vous pouvez par exemple profiter de la note d’information sur l’actualité de votre entreprise pour remercier les personnes qui vous ont aidé. Un petit message personnalisé leur fera certainement plaisir.

2ème objectif : garder le contact

Dans le réseautage, le plus dur reste le premier pas. Une fois cette étape franchie, vous devez garder le contact que vous avez mis de côté dans le passé.

Comment garder la relation ?

Vous devez procéder par étape.

  1. Commencez par choisir un outil avec lequel vous êtes à l’aise. Utilisez cet outil au moins une fois par mois pour le partage d’information avec vos contacts. Dans votre boite mail, vous devez garder les groupes de contacts destinataires des informations ciblées.
  2. Listez ensuite 5 contacts qui vous ont aidé dans un passé assez proche sans le savoir. Cela pourrait être des contacts qui ont les mêmes idées ou les mêmes réflexions que vous. Dans votre agenda, réservez un rendez-vous pour chacun de ces contacts. Ce sera l’occasion de leur donner des informations intéressantes.
  3. La dernière étape consiste à mettre en pratique toutes ces démarches. Contrairement aux idées reçues, cette étape est assez simple. D’ailleurs, dans votre démarche, vous constaterez que tout le monde a besoin d’aide, d’avis et de clients.

Publié par Barbara Ouvrard

[Total : 1    Moyenne : 5/5]