Avoir un gros réseau ne signifie pas nécessairement avoir plus de pouvoir. Cependant, un bon réseau donne accès aux informations et ressources nécessaires pour atteindre vos objectifs.

Régulièrement plusieurs articles sont publiés dans le but d’inciter les businessmen et businesswomen à s’engager dans le Networking de façon stratégique. Comment les mettre en application ?

Avant tout, commencez par mettre de côté tous les préjugés que vous entretenez concernant le réseautage. Le Networking n’a rien d’un copinage et n’est en aucun cas une question d’alliances secrètes. Contrairement aux idées reçues, connaître de nombreuses personnes ne signifie pas avoir “un gros réseau”.

Un réseau est avant tout un outil dynamique d’informations et d’échanges. Il permet à la fois de créer et d’alimenter les relations qui peuvent vous faciliter la vie, tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Et pour ce faire, il vous faut fréquenter vos contacts.

Allez vers les autres

Le réseau ne se crée pas par hasard. Avec un peu de chance, vous pouvez rencontrer la bonne personne, au bon moment, qui vous parlera du bon sujet. Ainsi, vous aurez le sentiment d’avoir pu tirer le résultat de vos efforts de réseautage à l’issu de la rencontre. Toutefois, vous avez moins de chance de réussir lorsque vous ne vous rapprochez pas des autres. Vous devez aller auprès des gens, vous faire connaître et leur offrir votre aide avant de leur demander quoi que ce soit.

Nous accordons souvent trop d’importance à ces rencontres où l’on passe des soirées entières à ingurgiter des cocktails. Mais ce n’est pas la meilleure stratégie à appliquer. Donnez-vous plutôt plus d’opportunités de vous mettre en avant et de faire part de vos compétences. Vous pouvez vous joindre à une équipe pour réaliser un événement. Vous devez organiser votre vie sociale de façon stratégique et développer le réflexe de vous intéresser aux autres.

Les gens qui vous connaissent…

Les personnes qui font de vous un bon réseauteur ne sont celles que vous connaissez mais plutôt celles qui vous connaissent. Vous avez un contact solide lorsque vous avez des personnes qui ont suffisamment confiance en vous et qui connaissent parfaitement votre expertise. Ces personnes n’hésiteront pas à vous recommander auprès d’un tiers qui pourra vous accorder une promotion, un poste, un mandat, ou même une simple rencontre.

Avant d’affirmer que votre réseau n’est pas efficace, assurez-vous d’être une personne que l’on souhaite accueillir dans son réseau. Un réseauteur efficace s’applique avant tout à aider les membres de son groupe et à réaliser leurs objectifs. Il contribue également à répondre à leurs besoins. Cela est assez logique puisque demander une faveur à une personne qu’on a déjà aidé auparavant est bien plus facile.

Notez qu’il ne suffit pas seulement de communiquer. Vous devez montrer un réel intérêt pour les autres et leur faire comprendre que vous pouvez, et souhaitez, leur apporter quelque chose. Soyez à l’écoute et cultivez le désir de donner avant de recevoir tout en gardant vos compétences et vos talents à l’esprit.

Le réseautage durable et responsable, un art à maîtriser

Travaillez sur votre “valeur marchande”

Avant de proposer vos prestations et vos services, vous devez travailler sur votre marketing personnel afin de réseauter de façon plus intelligente. Que ce soit au sein de votre réseau ou à l’extérieur de votre communauté, vous devez travailler votre visibilité.
Apprendre, améliorer, se démarquer et augmenter sa valeur marchande et son employabilité sont à la portée de tout le monde. En effet, tout le monde a accès aux réseaux sociaux les plus connus (Facebook, LinkedIn…).

Ironiquement, à l’heure où les outils de communication se font de plus en plus nombreux, les gens ont de moins en moins l’habitude de les utiliser à bon escient. Ils préfèrent envoyer un message au lieu d’appeler, sous prétexte de gagner plus de temps.

Pourtant, il faut se donner plus de visibilité. Alors, consacrez-y du temps. Soyez prêt à remettre les documents en mains propres. Transmettez les renseignements de vive voix au lieu de les texter. Souvenez-vous des intérêts et des goûts des autres, si nécessaire, prenez des notes lors des rencontres. Souvenez-vous que le réseau se constitue en donnant au lieu de quémander.

L’information : votre monnaie d’échange

Afin d’obtenir de l’information, posez des questions et soyez disposé à faire part de votre savoir. Vous avez une place bien plus importante dans votre réseau lorsque vous détenez des informations et que vous êtes prêt à les partager. Ainsi, au lieu d’échanger des cartes professionnelles et de parler de tout et de rien, parlez plutôt de ce que vous faites, de vos compétences, de vos atouts, etc. Votre savoir et vos compétences constituent vos outils principaux de réseautage.

Récoltez les fruits de vos efforts

Lorsque vous avez aidé les autres et offert votre expertise, vous obtiendrez facilement du soutien quand vous en aurez besoin. Dites-vous que les gens ont naturellement tendance à prêter main-forte. Cependant, vous aurez peu de chances d’obtenir de l’aide si vous n’êtes pas assez concis et clair dans ce que vous recherchez.

Les échanges s’amorcent au sein d’un réseau de contacts solides. N’hésitez pas à demander un avis, des conseils, une référence, etc. La plupart des personnes de votre réseau vous assisteront avec plaisir.

Il fut un temps où ce que vous connaissiez constituait le plus important. Désormais, ce sont les personnes qui vous connaissent qui fait toute la différence. Qui vous connait ? Posez-vous cette question de temps en temps. En vous concentrant sur ces points, vous pratiquerez alors le réseautage responsable.

Publié par Barbara Ouvrard

[Total : 1    Moyenne : 5/5]